top of page

Pilates

Interné en Angleterre pendant la premiére guerre mondiale, Joseph Pilates  d’origine allemande (1883-1967) a mis au point des exercices pour soigner d’autres prisonniers.  Souvent alités, Joseph Pilates a inventé des machines avec des poulies, installé des ressorts et des sangles sur les lits pour que les malades puissent faire des mouvements. Il s’est inspiré du yoga, de la gymnastique, des mouvements des animaux, des arts martiaux… Il avait de qui tenir : ses parents géraient un gymnase en Allemagne et malgré son asthme et son rachitisme, Joseph Pilates était un athléte !

Ces prisonniers bénéficiaient d’une nette meilleure convalescence et à la fin de la guerre, Joseph Pilates a poursuivi ses travaux de rééducation pour en faire bénéficier à d’autres. En renforçant le corps, la musculation permet le mouvement, travailler contre résistance sollicite les muscles profonds et améliore la posture.

Pour des raisons politiques, il émigre aux Etats Unis, où il travaille avec de nombreux danseurs. Quelques dizaines d’années plus tard, sa méthode devenait mondialement connue !

Le Pilates a évolué et connait un engouement grandissant  dû probablement à une société  et à nos vies stressantes. Nous cherchons des activités nous permettant de nous recentrer.

Le Pilates est une méthode douce, basée sur la respiration et le contrôle du mouvement, contrôle grace au centre (les muscles profonds des abdominaux).  Il s’agit de se concentrer sur le mouvement.

La méthode rééquilibre la musculature et la posture. En tonifiant les muscles profonds, on retrouve un bon alignement.

Le Pilates pour les personnes agées tient compte des effets du vieillissement, de la sédentarité ou du stress, des pertes éventuelles de mobilité.

Le Pilates pour les femmes enceintes tient compte des différents stades de la grossesse et des changements liés à cette période.

pilates.JPG
bottom of page